Road trip et camping dans le Nord de l’Italie

Première semaine de vacances depuis notre retour !!! Youpiiiiiii !

Nous nous sommes décidés assez vite et nous avons choisi de partir en Road Trip jusqu’en Croatie :) Sauf, qu’évidemment, nous avons changé d’idée en chemin et nous avons préféré rester en Italie… Après tout, passer une semaine dans un pays où la pizza, les pâtes et le Spritz sont les rois de la table, c’est quand même assez tentant et le nord de l’Italie compte pas mal de destinations chouettes comme Venise, Florence ou Cinque Terre.

Alors voilà, c’est parti pour un petit Road Trip camping dans le Nord de l’Italie !

Pour commencer, voilà notre itinéraire :

road trip Italie

Je vous passe la partie Barcelone – Italie qui ne vous intéressera pas trop puisque nous nous sommes juste arrêter chez mes parents dans le Var… Voilà la suite :

Etape 1 : Bergame

Moins connue que sa voisine Milan, Bergame est pourtant une ville pleine de charme. C’est essentiellement pour retrouver une amie (Alice, rencontrée en Australie) que nous y sommes allés mais nous avons beaucoup apprecié l’atmosphère paisible de la ville ainsi que la beauté des paysages alentours. La Citta Alta est particulièrement sympa et possède de nombreux endroits charmants pour manger ou boire un verre. Tout en haut, une visite du château de San Vigilio vous permettra d’observer la vue à 360º sur Milan, Brescia et le début des Alpes suisses. En bas, c’est dans le joli monastère d’Astino qu’il faut s’arrêter pour apprécier les jardins botaniques et les expositions temporaires.

Vraiment une jolie ville :)

Bergamo

Bergame

Où manger ? La Colombina (Via Borgo Canale, 12). On y mange très bien et la vue sur la « ville basse » est superbe… Je recommande tout particulièrement les Casoncelli alla Bergamasca, raviolis typiques de Bergame et absolument délicieux ! Autre incontournable : la polenta taragna, très reconstituante :)

Où dormir ? Alors là je ne vais pas pouvoir vous aider beaucoup puisque j’ai eu la chance d’être hébergée chez mon amie Alice pas très loin du centre-ville de Bergame…

Etape 2 : Lac de Garde et Vérone

A proximité de Bergame, le Lac de Garde est un passage obligé si l’on veut se raffraîchir pendant les chauds mois d’été… Plusieurs options s’offrent à nous pour profiter de son rivage mais je recommande tout particulièrement Sirmione et son jolie château sur l’eau et Riva del Garda.

Verone

Après le Lac de Garde, nous avons choisi de nous arrêter dans la très jolie ville de Vérone et nous avons été agréablement surpris. En plus de pouvoir admirer le balcon de Juliette et la maison de Roméo, Vérone possède de superbes petites ruelles, un marché coloré, des arènes et de jolis ponts. Rien de particulier à visiter mais je recommande de se perdre dans les rues et de se laisser emporter par l’ambiance romantique de la ville…

Vérone

Où manger ? Je pense qu’il y a davantage de choix dans la vieille-ville de Sirmione mais nous étions déjà au camping et nous sommes rabattus sur Le Palme, pizzeria très correcte et plutôt bon marché.

Où dormir ? Camping Sirmione, encore que je suis sûre qu’il est possible de trouver aussi bien et moins cher. On a quand même payé 40€ l’emplacement tente pour 2 personnes et même si le camping possédait une piscine on ne peut pas non plus dire que c’était le grand luxe.

Etape 3 : Venise

L’indémodable ville des amoureux… J’ai vraiment adoré Venise parce qu’on peut s’y perdre pendant des heures et des heures sans jamais arrêter de s’émerveiller. Les canaux et les ponts sont magnifiques et la ville a quelque chose de poétique jusque dans les moindres recoins et voies sans issue. J’aime la vie de Venise, le linge qui sèche sur un fil tendu entre deux batiments, les enfants qui jouent sur une petite placette, les bateaux taxis et ambulances et tout ce petit monde qui s’est drôlement bien adapté à une ville vraiment sans pareille. J’irai même jusqu’à dire qu’au lieu de chercher par tous les moyens à voir le Pont Rialto (en travaux) et la Place San Marco, mieux vaut se laisser aller sans chercher à suivre un chemin particulier. Vous découvrirez des merveilles :)

Venise

Masque de Venise

Où manger ? Beaucoup de choix à Venise mais il vaut généralement mieux s’écarter des zones trop touristiques pour goûter à la vraie gastronomie venicienne. Je recommande en particulier les alentours de Fondamenta Ormesini, aussi bien pour boire un apéro sur un bateau que pour diner. Pour un apéro économique et vraiment sympa, je vous recommande également le Bacareto de Lele où vous pourrez commander un verre de vin à partir de 0.60€ et une assiette de fromage/charcuterie pour 1.5€.

Où dormir ? Camping Rialto à l’extérieur de Venise (8 km) et là je peux vraiment vous le recommander puisqu’en plus d’être plutôt sympa, il est situé juste en face d’un arrêt de bus qui nous emmène directement sur la Piazzale Roma en une dizaine de minutes (et pour 1,50€).

Etape 4 : Florence et les petits villages

J’ai certainement eu une « mauvaise » expérience de Florence parce que j’ai trouvé la ville un peu saturée de touristes (oui, même après Venise) et étouffante. Il y faisait très chaud et j’ai trouvé qu’elle manquait vraiment d’authenticité. En revanche, il faut avouer que c’est une très belle ville avec des surprises dignes d’un musée à tous les coins de rue :)

Florence

Florence

Où manger ? Il y a un grand choix de petites trattorias traditionnelles en Toscane où bien manger et bien boire ! Nous nous avons profité de notre séjour à San Giusto pour manger au restaurant « Il Pignone », bon et offrant de très belles vues sur la campagne toscane… Ma recommandation : le pane arabo avec la garniture de votre choix (pour moi : prosciutto, mozzarella et roquette).

Où dormir ? Camping San Giusto, pas cher et très plaisant ! En pleine campagne toscane, ce petit camping est très agréable, tranquille et offre un bon rapport qualité prix (une trentaine d’euros par nuit pour deux personnes).

Etape 5 : San Gimignano et Pise

La Toscane est fidèle à sa réputation : c’est une très jolie région et on y mange (et boit) très très bien. Si le mieux est encore de se perdre dans les petits villages perchés au hasard, vous pouvez aussi décider de visiter les plus connus d’entre eux et en particulier San Gimignano, Arezzo, Sienne ou encore Lucca. Un bon plan est aussi de s’arrêter dans un domaine viticole pour déguster et éventuellement acheter du Chianti.

J’ai trouvé San Gimignano assez sympa mais il faut avouer que c’est un village très touristique et qu’on y retrouve les mêmes boutiques de souvenirs et autres épiceries « traditionnelles » que partout ailleurs…

San Gimignano

Charcuterie toscane

Ensuite, après une journée et une nuit à découvrir la Toscane, nous nous sommes dirigés vers Pise pour y voir… la fameuse Tour de Pise ! Je dois avouer que nous n’avons pas vraiment vu autre chose que la Tour et la Cathédrale qui se trouvent toutes les deux sur la Piazza del Duomo, mais c’était suffisant pour nous :) Après l’avoir vu des centaines de fois à la TV ou dans des livres, c’est toujours un peu émouvant de la découvrir de ses propres yeux ! (un peu comme pour le Taj Mahal quoi….).

Pise

Où manger ? Sans hésiter je recommande les « panini toscano » de la petite fromagerie-charcuterie de Carlotta (en fait c’est un stand situé sur la place du marché, à côté du musée). Un vrai régal pour seulement 5€ !

Où dormir ? Je ne recommande pas vraiment l’endroit où l’on a dormi (Camping Italia, Torre del Lago Pucini) parce que même si ce n’était vraiment pas cher (24€ pour deux), le camping était bruyant et laissait peu de place à l’intimité. En plus la ville voisine de Viareggio n’a aucun intérêt.

Etape 6 : Cinque Terre

Et pour finir ce superbe Road Trip en Italie, quoi de mieux que le parc naturel de Cinque Terre et ses jolis villages de toutes les couleurs ? J’avais en effet beaucoup d’attentes après avoir vu les photos de ces petits villages dans plusieurs articles de blogs sur les plus beaux villages du monde… Et c’est effectivement très beau :)

Je vous conseille de commencer par Portovenere, juste après la Spezia avant de rentrer dans le Parc à proprement parler. Là-bas vous pourrez visiter Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza et Monterosso al Mare, puis Portofino en remontant vers Gênes.

Attention : la route est très tortueuse et il faut généralement se garer (et payer) en dehors des villages, voir assez loin des villages puis marcher un bon bout de chemin. Tous les visiter en une journée me parait donc assez compliqué… Mais vous pouvez très bien en sélectionner quelques-uns ou, mieux encore, monter à bord d’un bateau pour découvrir les villages depuis la mer.

Portovenere

Cinque Terre

Où manger ? Malheureusement je n’ai pas d’adresse à conseiller parce que nous avons mangé en « urgence » à 15h30 dans un hôtel restaurant de Monterosso Al Mare car nous n’avions rien trouvé avant… Mais je suis certaine que vous trouverez de très bons restaurants à Portovenere, Riomaggiore ou encore Vernazza.

Où dormir ? Idem. Nous avons dormi en France après notre jour à Cinque Terre.

Et voilà ! Arrivederci l’Italie ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*