Wat Sri Suphan ou le Silver Temple à Chiang Mai

wat sri suphan

Qu’est-ce qu’on fait quand on a 15 minutes de libre entre midi et deux à Chiang Mai ? On visite un temple bien-sur ! Et aujourd’hui place au Silver Temple ou Temple d’Argent pour ceux qui ne maîtriseraient pas encore la langue de Shakespeare…

IMG_6808

Le Silver Temple, ou de son vrai nom le Wat Sri Suphan, est situé au sud de la vieille ville de Chiang Mai, le long de la rue du Saturday Market (Walai Road). Ce n’est généralement pas le premier temple qu’on visite à Chiang Mai, ni sûrement le deuxième mais c’est pourtant une vraie perle, originale et étincelante.

Silver temple

Wat Sri Suphan

Petit bémol tout de même, les femmes n’ont pas le droit de pénétrer à l’intérieur du temple. La tradition Lanna dit que ça risquerait d’abimer le temple et peut-être même la femme aussi…C’est curieux mais j’ai tout de même dû donner mon appareil photo à mon ami pour qu’il puisse capturer une image de l’intérieur pour moi.

Silver temple

Silver temple

Comme souvent dans les temples, on peut accrocher un petit message ou une prière mais ici, c’est sur les feuilles d’un joli arbre argenté qu’il faut y graver sa pensée.

Silver Temple

Silver Temple

Pour finir, notez que le temple organise des sessions de « monk chats », ces petits entretiens où l’on peut poser toutes les questions que l’on souhaite aux moines et de méditation les mardis, jeudis et samedis de 17h30 à 21h00.

Je l’ai d’ailleurs testé hier soir et c’était vraiment très intéressant. En gros, de 17h30 à 19h30 les moines sont à notre disposition pour répondre à toutes nos questions sur le bouddhisme, la vie de moine ou même, pourquoi pas, sur le sens de la vie. J’ai donc eu la chance de discuter avec un « novice », une sorte d’apprenti moine, venu du Vietnam. Les apprentis moines peuvent devenir de véritables moines bouddhistes à partir de 20 ans, avant cela ils doivent étudier. Cela va peut être vous surprendre mais ils fréquentent les écoles traditionnelles et étudient donc la même chose que tous les autres enfants. Ils vivent cependant dans le temple et doivent respecter un tas de règles et une organisation assez difficile : ils se lèvent à 4h30 pour nettoyer le temple et méditer, puis vont chercher les offrandes des villageois dans les rues vers 6h. Ensuite ils vont à l’école toute la journée et rentrent en fin de journée pour méditer une seconde fois et faire leurs devoirs. Ils n’ont pas le droit de danser, de chanter, de jouer… La liste est très longue et je ne connais pas encore toutes les règles. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’un moine est libre de renoncer quand il le souhaite, et peut revenir à la « vie normale ».

Après cette intéressante discussion, nous sommes passés à la partie « méditation » (à 19h30). Nous avons donc appris qu’il y a 4 façons de méditer : assis, debout, en marchant et allongé. Et nous avons essayé… Mais comme vous vous en doutez, c’est extrêmement dur de contrôler son esprit et je crois que je n’ai pas réussi plus de quelques secondes. En plus il faut avouer que le moine qui nous encadrait parlait très mal anglais et zozottait pas mal… Je ne me cherche pas d’excuse mais ce n’était vraiment pas facile!

Dans tous les cas, je vous conseille vivement d’aller rencontrer les moines, ils sont très ouverts et heureux de rencontrer des étrangers. Pour la méditation, préparez-vous à souffrir pendant quelques minutes mais ça vaut le coup d’essayer aussi :)

Si vous avez des questions sur cette expérience, n’hésitez pas à me les poser !

Pour se rendre à Wat Sri Suphan :

Agrandir le plan

3 Commentaires le Wat Sri Suphan ou le Silver Temple à Chiang Mai

  1. Les femmes sont terribles !!!!

  2. BISCAUT jean-marie // 8 février 2016 á 13 h 50 min // Répondre

    Merci pour les jolies photos de carnetsderoute ,moi et ma femme,nous devons allée nous installé en THAILANDE en 2017 ,je regarde tout les jours,les photos que l’on m’envoie,encore merci, jean-marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*