Les merveilles de la cuisine nippone

On dit qu’on peut facilement rester un mois au Japon sans jamais manger la même chose et je commence à y croire sérieusement…

Lors de ma petite semaine Tokyoite j’ai eu la chance de découvrir une cuisine savoureuse, variée et toujours extrêmement fraîche.

Petit florilège de mes plus belles (et bonnes) découvertes :

  • Les Sashimis  : thon, daurade, maquereau mais aussi oursin et calamar crus et délicatement tranchés sont ici servi accompagnés de wasabi, gingembre et radis rapé. C’est un vrai délice pour les papilles comme pour les yeux…
  • Les udons et soba : les deux sont des nouilles mais les premiers sont de grosses nouilles faites avec de la farine de riz et les secondes, plus fine, avec du sarrazin. Elles sont généralement cheap et nourissantes, ce qui en fait un plat idéal pour les voyageurs.
  • Les Yakitoris :ce sont des brochettes de viande cuites au BBQ et servies avec une sauce sucrée. Le meilleur endroit pour en manger se trouve près du Kabukicho à Shinjku.
  • Le suiyaki : c’est l’équivalent du hotpot chinois. Il s’agit d’une soupe faite d’eau, de soja, de sucre et de saké doux, dans laquelle sont cuits de la viande et des légumes. On les trempe ensuite dans un oeuf cru avant de les manger.
  • Les okonomi yaki : c’est une spécialité d’Osaka. C’est en fait une crêpe farcie de chou, d’oeuf et d’autres ingrédents.
  • Tako yaki : c’est l’autre spécialité d’Osaka qui consiste en boulettes de pâte farcis d’une tentacule de poulpe.
  • Les mochis : les desserts ne sont pas une spécialité  japonaise mais les mochis sont pourtant délicieux. Ce sont de petites boules de riz gluant farcis d’une pate sucrée, généralement faite de haricots rouges ou de thé matcha.

J’éspère vous avoir donné faim !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*