Notre philosophie

IMG_3718Si ce blog voit le jour, c’est parce que mon copain et moi avons décidé de démarrer une aventure un peu particulière et je vais essayer de vous expliquer le pourquoi du comment.

L’idée de ce départ était dans sa tête depuis un moment. Elle a germé dans la mienne il y a quelques mois.

Appelez nous rêveurs, hippies ou inconscients, mais nous avons décidé de nous lancer sur une « voie parallèle ». Nous pensons qu’une vie heureuse ne consiste pas à travailler du matin au soir, 5 jours par semaine pendant 40 ou 50 ans. Pour nous, une vie heureuse est une vie riche en expériences, en rencontres, équilibrée et surtout, avec toujours la possibilité de choisir.

Nous allons donc quitter nos emplois et notre appartement, pour démarrer une vie plus ou moins nomade, ouverte à toutes les opportunités.

Plus qu’un simple voyage, nous voyons dans cette expérience un nouveau mode de vie.  L’avenir nous dira si nous avons été trop optimistes mais pour l’instant nous n’avons absolument aucun obstacle à nous lancer.

Oui, mais le travail alors ?

Pour commencer, pourquoi travaille-t-on ? Cette éternelle question mérite une fois de plus d’être posée.

Le travail est-il vraiment le but ultime de chaque être humain ? Est-ce que l’on travaille uniquement pour sa subsistance ? Est-ce que le travail permet de s’épanouir ? Pourrions-nous vivre sans travailler ?

Et finalement, qu’est-ce que travailler ? Faut-il forcément avoir des horaires fixes, un boss, un bureau avec ordinateur ?

Je pense que ces questions sont très importantes pour comprendre ce que l’on cherche dans la vie.

Pour nous, le travail est essentiellement source de revenus, un créateur de lien social et un moyen d’apprendre en permanence. Mais alors si l’on arrive à retrouver ces éléments ailleurs que dans un travail traditionnel, pourquoi s’en priver ?

J’en parlerais dans un autre article mais nous avons trouvé différents moyens de gagner de l’argent hors de son bureau et nous essayerons de voyager en dépensant le moins possible. Nous sommes également très ouverts aux autres et voulons rencontrer les populations locales. La liste des choses que nous voulons faire est elle aussi très longue : stages de sport, apprendre l’art du massage, cuisiner, faire du volontariat dans des écoles, aider des familles dans leur vie quotidienne, et j’en passe.

Bref, je ne pense pas que le travail que nous faisions avant nous manquera réellement…

Voyager sans cesse, ça n’a pas que des avantages…

Effectivement, nous en sommes conscients. C’est d’ailleurs pour cela que nous allons procéder différemment.

L’idée c’est de voyager et découvrir de nouveaux pays et cultures mais également de s’y immerger parfois  pour plus longtemps et même de carrément s’y arrêter si nous en avons envie.

Nous n’aurons pas forcément de guide de voyage, ni de planning. Nous voulons découvrir de nouveaux territoires, rester parfois quelques jours, parfois plusieurs mois là où nous en aurons envie.

Ne rien planifier ou presque, n’est-ce pas un peu dangereux ?

Je crois qu’il faut faire la part des choses. Effectivement nous ne souhaitons pas planifier nos destinations, ni mettre de date d’échéance sur chaque voyage. Nous ne voulons pas non plus décider d’avance pour combien de temps nous allons partir.

En revanche, nous ne sommes pas complétement fous. Nous avons fait de nombreuses recherches sur les pays qui pourraient nous intéresser, les possibilités sur place, les procédures de visa, etc… Nous sommes également en train de comparer différentes assurances pour être couverts pendant nos voyages. Et pour finir, nous avons également pas mal d’économies pour nous permettre de nous lancer.

Bref, avec une date de départ en tête, du bon sens et la tête sur les épaules, je ne me fais pas trop de soucis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*