Mariage, Made in China

imageEn ces derniers jours en terre chinoise, j’ai vécu une expérience particulièrement intéressante : mon premier mariage chinois.

Oui, il faut dire que nous avions choisi notre date de départ en fonction du mariage de mon ancienne collègue Claire et nous nous sommes donc rendus ce vendredi à cette jolie et très intéressante cérémonie.

Globalement, le mariage chinois n’a rien à voir avec ce que l’on peut faire en France (et je crois même pouvoir dire en Europe… Et dans le monde?!).
Ok, mais pourquoi?

  • Les formalités administratives sont effectuées plusieurs mois avant la cérémonie officielle (parfois même une année avant), ce qui veut dire que le couple est déjà marié depuis un bail lorsque nous assistons à l’échange de consentement sur scène.
  • Les photos sont elles aussi prises bien avant la cérémonie, et ce n’est pas tant la date des prises de vue qui est ici intéressante mais plutôt le choix des photos… Si en France nous choisissons de faire des photos le jour du mariage, à l’église, devant la mairie, ou encore dans un parc, les chinois eux sont beaucoup plus créatifs. Il y a carrément des entreprises spécialisées en photos de mariage qui se chargent de tout : décor, costumes, montages, etc. Et ça donne des trucs intéressants où on ne reconnaît absolument pas les mariés, où ils montent sur un carrousel, où ils sautent gaiement dans les blés, où ils s’embrassent la tête en bas en mode « Spiderman »… Bref, que du bonheur!
  • Ensuite, le déroulement de la cérémonie est basiquement un show à l’américaine avec une grande scène, de la musique, des spectacles, un animateur, des vidéos avec plein d’effets spéciaux supers! En gros, après l’intro vidéo, l’animateur lance une histoire sur le thème Prince charmant attend sa belle, la belle arrive, le prince demande la main de la jolie jeune fille à son père, il accepte, bla-bla-bla la et ça se finit sur la scène avec « je le veux ». Après cette mise en scène, les discours et les shows se succèdent pendant 2 à 3 heures.
  • La mariée doit changer de vêtements au moins 3 fois durant la soirée : une robe de mariée blanche, un robe de cocktail et pour finir la traditionnelle qipao rouge.
  • Évidemment, le dîner est assez diffèrent, nous avons par exemple eu droit, entre autres réjouissances, à de la tortue et de la méduse. Il est également ponctué de « ganbei » avec les mariés et leurs familles. Je vous laisse imaginer dans quel état ils finissent pars avoir trinqué avec 200 personnes au minimum…
  • Pour finir, je crois que le dernier élément qui a retenu mon attention est le petit sachet de cadeaux que nous avons reçu à la fin. À côté des petits chocolats, il y avait un joli paquet de cigarettes rouge. Apparemment, c’est une chose qui peut se faire aussi en Espagne mais ça m’a paru complètement hors sujet.

Bref, voilà en gros les différences que j’ai pu noter. En tous cas, j’ai passé une excellente soirée, c’était très sympa et ma collègue était magnifique!

Vive les mariés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*