Au sommet de Bornéo, le Mont Kinabalu et KK

Terminons cette escapade sur Bornée par la capitale de la province de Sabah, Kota Kinabalu. Il faut le dire tout de suite, cette ville n’a pas grand intérêt mais elle constitue un passage obligé pour pouvoir se déplacer sur l’île de Bornéo et randonner sur le mont Kinabalu (ce que nous avons fait!!).

Mont Kinabalu

Le Mont Kinabalu pour les budgets serrés

L’ascension du Mont Kinabalu est pour beaucoup de voyageurs l’unique raison de venir jusqu’à Bornéo. Plus haut sommet d’Asie du Sud-Est entre l’Himalaya et  les montagnes de Nouvelle-Guinée, le Mont Kinabalu s’élève en effet à 4095m au dessus de la mer de Chine du Sud et son ascension est, paraît-il, l’une des plus agréables au monde. Cependant, et il fallait s’y attendre, il est impossible de grimper seul et l’ascension doit être organisée plusieurs mois à l’avance. Il faut en effet demander un permis, organiser un groupe avec guide, etc. Tout cela coûte extrêmement cher (plusieurs centaines d’euros) et nous n’avions évidemment pas les moyens de le faire.

Encore une fois, il a fallu se démener un peu pour parvenir à se rendre seuls, c’est à dire sans l’aide d’une agence de voyage, au Mont Kinabalu. Mais encore une fois, nous y sommes arrivés et ce fut un excellent moment. On vous explique tout…

Le Mont Kinabalu fait partie d’un parc national comprenant de nombreux sentiers de randonnées au pied du fameux sommet. L’idée fut donc de se rendre dans ce parc et de se promener toute la journée sur les chemins de randonnée, le plus sympa étant également le plus long (environ 2h), le Liwagu Trail.

Liwagu Trail

Pour plus d’infos sur les différents sentiers du parc, cliquez-ici.

Nous n’avons pas vraiment eu la chance de voir le sommet du Mont Kinbalu en raison des nuages et de la pluie qui se sont rapidement abattus sur les montagnes (comme tous les jours, paraît-il) mais la forêt dense et les jolies cascades furent également un beau spectacle.

Mont Kinabalu

Pour se rendre au parc il suffit de prendre un minibus en direction de Ranau à la gare des bus du centre de KK (Jalan Padang) et de descendre à la montagne. Tarif: 20 MR. Pour rentrer, vous n’aurez qu’à attendre un bus revenant de Sandakan, Tawau ou un minibus de Ranau, qui vous ramènera à KK (nous avons payé 15 MR pour le retour).

 

Tanjung Aru, la plage de Kota Kinabalu

Si vous cherchez une plage paradisiaque, ne perdez pas votre temps. Si vous cherchez seulement à vous rafraichir lors de votre séjour à KK, alors rendez-vous à la plage de Tanjung Aru, la plus proche du centre-ville.

plage KK

Pour cela il vous faudra prendre le bus 16a, b ou c depuis Marina Court (direction Tanjung Aru), pour 1 MR par personne.

Une fois arrivé à Tanjung Aru, il vous faudra marcher une petite dizaine de minutes sur la Jalan Mat. Salleh pour arriver sur la plage.

Tanjung Aru

La plage n’est pas magnifique mais il n’y a pas beaucoup de monde et on peut s’y promener tranquillement et rafraichir un peu sa carcasse. Il y a quelques petits restaurants et cafés en bord de mer qui avaient l’air plutôt sympas et un hostel (Kota Kinabalu Beachhouse hostel) à quelques centaines de mètres seulement de la plage.

Tanjung Aru

Manger à Kota Kinabalu

Je dois avouer qu’après avoir passé 8 mois en Thaïlande, la barre était très haute au niveau de la gastronomie locale mais aussi des options de cuisine étrangère pour un excellent rapport qualité-prix… Nous avons quand même trouvé quelques adresses sympas et pas trop chères pour bien manger à KK, comme par exemple le petit restaurant Pasta Pasta dans Jalan Gaya, Little Italy (un resto italien, si, si, je vous jure) ou le restaurant en face de Jesselton Point dont j’ai oublié le nom…

Mais le mieux à KK c’est quand même le marché de nuit, au bord de l’eau où l’on choisi les poissons et crustacées que l’on souhaite se faire cuisiner. Pour une poignée d’euros on peut ainsi manger des ENORMES gambas ou des poissons entiers cuits au barbecue et même le meilleur du meilleur… des calamars frits!!! Autant vous dire que les calamars frits ont été notre aliment de base pendant la durée de notre séjour à KK. Sans oublier les délicieux smoothies de mangue qui les accompagnaient bien souvent :)

night market KK

poissons bornéo

calamars bornéo

 

Se loger à Kota Kinabalu

Il y a beaucoup d’options de logement à KK mais peu d’établissements offrant un bon rapport qualité-prix. En gros vous aurez le choix entre une superbe chambre au Méridien ou au Hyatt OU un lit dans un dortoir miteux ou une chambre sans fenêtre dans un hôtel (très) défraichi…

Nous avons opté pour le Stay Inn Lodge, sur la fameuse Gaya Street où se tient le marché tous les dimanches matins. Bénéficiant d’un emplacement idéal, proche de la mer, l’hôtel n’est pas vraiment charmant mais nous a permis de dormir correctement dans une chambre privée pour 45 MR la nuit, « petit-déjeuner » compris.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*