5 traditions catalanes étonnantes que vous ne connaissez peut-être pas!

caganer

Comme vous le savez sûrement, mon partenaire de voyage et de vie est originaire de la jolie cité de Reus, au coeur du pays catalan espagnol. L’occasion pour moi de découvrir une culture et des traditions d’un autre genre, dont certaines sont particulièrement étonnantes.

¿Està preparat?

1. Les castells : Força, Equilibri, Valor i Seny (force, équilibre, courage et bon sens)

castells

Issus d’une longue tradition populaire, les castells font désormais partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Véritables prouesses humaines, les castells sont très populaires en Catalogne et dans tous le pays Valencien où des groupes variés tentent de réaliser des tours toujours plus hautes et spectaculaires.

N’ayant pas été interdits lors de la période franquiste (contrairement au drapeau catalan, à l’hymne et à la sardane), les castells n’ont jamais vraiment disparus mais retrouvent aujourd’hui une popularité exceptionnelle dépassant les frontières du pays catalan.

Souvent organisés lors des fêtes patronales et populaires catalanes, les castells impressionnent, au-delà des figures acrobatiques, par les tenues portées par les castellers : pantalon blanc, faixa (sorte de ceinture en tissu), une chemise de couleur et un mocador casteller (foulard en coton).

Si vous en avez l’occasion, ne manquez pas le concours de castells de Tarragona, organisé tous les deux ans le premier dimanche d’octobre.

 

2. Le correfoc : diables et démons au rythme des tambours

diablos

Littéralement traduit comme les « feux qui courent », le correfoc est un festival particulièrement impressionnant où des groupes déguisés en diables, les colles de diables, défilent dans les rues avec des feux d’artifice plantés sur des piques. Très populaire autour de Barcelone mais surtout dans la région de Tarragona, le correfoc met en scène des associations locales qui rivalisent d’imagination pour impressionner les passants, en particulier lors du final qui se termine généralement par un superbe feu d’artifice.

De beaux costumes diaboliques, du feu, du bruit, beaucoup de bruit, et toujours une ambiance chaleureuse font de cette fête un incontournable de la Catalogne. Vous pourrez assister à des correfocs à partir du printemps et jusqu’au mois de septembre dans tout le pays catalan, et notamment à Tarragona, lors des fêtes de la Santa Tecla et à Barcelone lors de la mercè.

Pour plus d’informations sur les diables, n’hésitez pas à consulter le site officiel des diables et démons de Catalogne: http://diables.cat

 

3. Le caganer : santon à l’étron

caganer

Si vous avez déjà vu une crèche catalane, vous avez sûrement remarqué que l’un des personnages arbore une barretina (bonnet catalan) en faisant… ses besoins! D’où son nom: caganer = chieur. Les raisons de sa présence restent assez floues mais on peut penser qu’il est là pour montrer l’humilité de l’évènement qu’est la naissance de Jésus ou encore qu’il fertilise la terre. Personne ne sait vraiment quand le caganer est apparu dans la crèche mais il est aujourd’hui une tradition bien ancrée et de nombreux personnages célèbres se retrouvent « encaganés » : Barack Obama, François Hollande mais aussi le Pape…

Si vous avez l’occasion de vous rendre en Catalogne au mois de décembre, profitez-en pour ramener un caganer ou deux, ils éveilleront sans aucun doute votre crèche de noël!

 

4. Le Tio de Nadal : Menja bé, caga fort ! (mange bien et chie dur!)

Cagatio

Puisqu’on est dans la thématique, autant continuer avec une autre tradition de Nadal (noël en catalan) aux relents scatologiques, le Tio de Nadal. Traduit tout simplement par « l’oncle chieur », le caga tio, son autre nom, est en réalité une bûche de bois portant un visage peint et une barretina catalane.

A partir du 8 décembre, le jour de l’Immaculée Conception, on donne à manger au Tio puis on le recouvre d’un drap rouge pour qu’il n’ait pas froid. Le jour de noël, on lui enlève sa couverture et on lui ordonne de chier en lui donnant des coups de bâtons et en chantant des chansons pour l’encourager… Et quand il se décide, ce sont bonbons et nougats qui sortent de ses « intestins », pour le plus grand plaisir des petits comme des grands!

 

5. Les calçotadas : des oignons, tu mangeras

calçots

Terminons cette petite liste par une tradition gastronomique unique en son genre: la calçotada. Cultivés uniquement en Catalogne, les calçots sont une sorte d’oignon doux aux allures de poireaux qui se déguste essentiellement entre janvier et mars.

Grillés sur un barbecue, les calçots sont ensuite trempées dans une délicieuse sauce romesco à base d’amandes, de tomates, de poivrons et d’ail puis englouties par dizaines…

 

Bon moi j’ai faim alors je vous laisse! A bientôt :)

3 Commentaires le 5 traditions catalanes étonnantes que vous ne connaissez peut-être pas!

  1. le concours de tarragona a lieu tout les 2 ans et non chaque année

  2. elles sont superbes les traditions du pays catala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*