Ces bizarreries chinoises

Tortue ChineJ’ai pris cette photo la semaine dernière en plein milieu de Nanjing Lu, c’est-à-dire une des plus grandes rues commerçantes au cœur de Shanghai. Je l’aime beaucoup parce qu’elle représente pour moi un des traits caractéristiques les plus intéressants de la Chine, c’est-à-dire son côté paradoxale.

En effet, voir un travailleur chinois promener une tortue en laisse en plein milieu de Shanghai peut paraitre fou (et ça l’est un peu, c’est vrai), mais en réalité ce genre de scène arrive tout le temps ici. La Chine n’a aucun complexe à faire cohabiter la tradition et la modernité, la pauvreté avec l’abondance, l’ouverture sur le monde et le nationalisme exacerbé. Il suffit d’une journée à Shanghai pour s’en rendre compte.

Le premier exemple qui m’a frappé fut le jardin Yu. C’est une des premières visites que j’ai fait lorsque je suis arrivée à Shanghai pour la première fois en 2008. Il s’agit d’un jardin chinois typique, à côté duquel a été reconstruit une sorte de quartier traditionnel à l’architecture chinoise. Je dis une sorte de quartier traditionnel parce qu’en réalité les bâtisses n’ont même pas 10 ans, et qu’elles abritent des Starbucks coffee, Mc Do et autres commerces.

Yuyuan

Autre exemple, il suffit de se rapprocher de n’importe quel gratte-ciel en construction pour y découvrir des préfabriqués bleus et blancs abritant des travailleurs du bâtiment. Ils travaillent nuit et jour pour construire des tours immenses dans lesquels ils n’entreront jamais.

Une autre situation très commune lorsque l’on travaille en Chine, c’est de se retrouver dans des dîners d’affaire avec des personnalités importantes et souvent très riches qui n’ont aucun problème à cracher et roter à table…

Les chinois eux-mêmes sont en effet assez paradoxaux. Ils adorent jouer au basket et s’habiller en Nike, ils veulent parler anglais et rencontrer des étrangers, mais dès qu’ils le peuvent, ils rappellent au monde qu’ils sont Chinois et fiers de l’être.

Basketball

Mon dernier exemple se trouve dans la vidéo que j’ai postée la semaine dernière après mon weekend à Hangzhou. On y voit un groupe de personnes âgées qui chantent et dansent au soleil. Ce que l’on ne voit pas très bien c’est qu’ils le font juste devant une boutique Prada, à côté du magasin Porsche et Lamborghini. Encore une fois c’est un contraste assez marrant je trouve.

Les exemples ne manquent pas et chaque personne qui a un jour mis les pieds en Chine peut en témoigner. VOUS pouvez en témoigner :)

1 Commentaire le Ces bizarreries chinoises

  1. Intéressant, j’adore, continue.
    Juste pas bizarre, mais tout simplement la vérité de tous les pays en voie de développement. Comme chez moi, un mall flambant neuf à côté d’un bidon ville. C’est le résultat de l’impact culturel occidental sur le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*